Health Science Report
Anglais
Navigation du Site



Ce qu’en disent les autres:




Aures Sujets: Traitement du HPV, Symptômes de l'Infection au HPV, Test de Détection du HPV, Transmission du HPV, Immunisation contre le HPV, Vaccin contre le Virus du Papillome Humain, Traitement contre le Virus du Papillome Humain, Grossesse et Dysplasie Cervicale, Frottis de Pap, Verrues Génitales Dues au HPV

Accueil  > Verrues Génitales > HPV – Papillomavirus humain

HPV – Papillomavirus humain

HPV, aussi appelé Virus du Papillome Humain

Le virus du papillome humain (VPH), également appelé HPV pour Human papillomavirus, est un ensemble d’un grand nombre de types de virus qui sont à l’origine de verrues, notamment, verrues génitales, plantaires ou plates. Bien que certains types de HPV provoquent des verrues sur les mains et les pieds, les HPV génitaux causent des verrues dans les régions génitale et anale tant chez l'homme que chez la femme. 

Causes du HPV ou Virus du Papillome Humain:

Le plus souvent le HPV se transmet pendant les relations sexuelles, mais aussi par contact de peau à peau. L’infection au papillomavirus humain peut également être transmis de la mère infectée au nouveau-né pendant l’accouchement. On a établi qu’il est possible de trouver le HPV sur les bouts des ongles, ce qui signifie qu’il pourrait être transmis par une poignée de mains.

Symptômes du HPV ou Virus du Papillome Humain:

Les signes d’infection au HPV peuvent être évalués par un gynécologue obstétricien ou un urologue qui peuvent déterminer si les verrues dans les régions génitales sont causées par le HPV. Pour confirmer la présence du virus du papillome humain on a fréquemment recours à un test ADN HPV Hybrid Capture® de Digène. Les verrues peuvent se manifester comme des bosses de la couleur de la peau, souvent en forme de chou-fleur. Une personne porteuse du HPV peut développer une ou plusieurs verrues génitales  ou autres types de verrues. Parfois on utilise le vinaigre en tant que méthode de dépistage de l’infection au HPV. Des anomalies cytologiques au frottis de Pap peuvent indiquer la présence du HPV qui est la seule cause établie de la dysplasie cervicale.  

Le HPV est-il contagieux, ou le Virus du Papillome Humain se propage-t-il facilement?

L’infection au HPV et les maladies associées au HPV se propagent le plus fréquemment par contact sexuel. Cependant, l’utilisation de préservatif n’est pas toujours suffisante pour prévenir leur transmission car on risque de contracter le HPV par tout contact direct de peau à peau.    

Le HPV peut-il causer un cancer?

Le HPV est étroitement lié aux lésions cancéreuses et précancéreuses du col utérin. Pour cette raison, le virus du papillome humain est susceptible de causer de graves problèmes, et il est extrêmement important de le surveiller de près jusqu’à ce que l’immunité soit développée. Les frottis de Pap permettent de suivre l’infection au HPV qui peut évoluer vers la dysplasie cervicale et le cancer du col de l’utérus.

Quels sont les traitements de maladies associées au HPV?

Le HPV est responsable de toute une gamme de lésions allant des verrues génitales à la dysplasie cervicale et à la papillomatose laryngée. C’est pourquoi la méthode de traitement du HPV varie selon les signes et les symptômes de l’infection au HPV. Les verrues sont le plus couramment traitées à l’aide de produits chimiques capables d’éliminer le virus ou par la cryothérapie. Pour soigner la dysplasie cervicale on utilise généralement des procédures chirurgicales dont la chirurgie LEEP, les traitements au laser et les biopsies coniques. Autres thérapies alternatives peuvent parfois avoir plus d’avantages que les interventions chirurgicales. Pour combattre le virus du papillome humain, la thérapie la plus efficace est celle qui permet de créer dans l’organisme une forte immunité contre le virus.

Quels sont les effets du HPV ou Virus du Papillome Humain sur la grossesse?

Les signes et les symptômes de l’infection au virus du papillome humain peuvent se présenter durant la grossesse d’où la possibilité de l’exposition fœtale au HPV. On estime que certains cas d’avortements spontanés sont liés aux infections au HPV. Le HPV peut également être la cause de la diminution de fertilité. En générale, le mieux est de ne pas tomber enceinte avant que l’infection au HPV ne soit éliminée ou, au moins, que les signes et les symptômes du HPV ne disparaissent.

Recherche par thème

Cliquez sur un thème ci-dessous

HPV
Dysplasie Cervicale
Verrues Génitales
Verrues Plantaires
Herpès Génital
Herpès Buccal
Autres Affections


Dr. Joe Glickman, Jr., M.D.

Copyright © 1996-2014 par Health Science Report™ pour ce qui suit: Anglais, Français, Espagnol, Allemand, Italien, Portugais, Russe, Chinois simplifié, Chinois traditionnel.